Espace eco construction
Publié le 17 Novembre 2020 à 10h00 - 317 aff.

Location meublée non professionnelle : fonctionnement

Il y a plusieurs façons d’investir son capital dans l’immobilier. Les opportunités sont nombreuses, mais certains placements tendent à apporter plus d’avantages que d’autres. Il existe notamment un statut que les investisseurs devraient connaître : celui de Loueur Meublé Non Professionnel.

Principe de ce statut de LMNP

Le statut de LMNP s’acquiert en investissant dans une catégorie de biens spécifique et suivant certaines conditions. Au contraire de l’immobilier locatif classique où les actifs se mettent en location à nu, ici, il est nécessaire de meubler. De plus, les investisseurs doivent plutôt miser sur des résidences de services conçues pour accueillir touristes, étudiants, personnes âgées, ou des missionnaires d’entreprises en voyage d’affaires.

Selon les procédures réglementaires pour obtenir le fameux statut, il est nécessaire, en premier lieu, de s’enregistrer auprès du RCS. Cela doit se faire dans les 15 jours après les débuts de l’activité. Une fois le numéro de SIRET obtenu, il est aussi nécessaire de confier la gestion de son bien à gestionnaire spécialisé. Les deux parties doivent conclure un contrat de bail qui court normalement sur 9 ou 12 ans. Et enfin, condition de premier ordre, les loyers issus de cette location ne doivent pas constituer la principale source de revenus du propriétaire vu qu’il est non professionnel.

Comment réussir son investissement en LMNP

Investir en LMNP procure des avantages certains si les épargnants savent comment s’y prendre. La première chose à faire c’est de choisir le bon actif à exploiter. Il faut qu’il ait un minimum de potentiel et qu’il soit dans un marché porteur. Ce sera utile en plus dans l’optique d’une potentielle revente. Pour revendre son LMNP d'occasion, voici comment faire .

Outre la nature de l’actif, il est nécessaire de miser sur le bon régime fiscal. Deux choix s’offrent aux investisseurs. Pour des revenus de moins de 70 000 euros par an, c’est le micro-Bic qui s’applique automatiquement. Un abattement forfaitaire de 50 % est d’office appliqué aux revenus imposables. Si c’est de 70 000 euros, le régime réel est obligatoire. L’abattement se calcule en fonction de toutes les charges de l’investisseur. Mais même pour moins de 70 000 euros de loyer, il peut être très intéressant de miser sur le régime réel.

Bref, investir en LMNP n’est pas difficile. Si toutes les conditions citées ci-dessus sont respectées, c’est l’accès garanti vers de nombreux avantages surtout fiscaux.

Les publications similaires de "Immobilier"

  1. 16 Déc. 2020En savoir plus sur Camif Habitat7241 aff.
  2. 15 Déc. 2020Pierre papier : une solution pour construire un patrimoine immobilier242 aff.
  3. 14 Août 2020Une location de bureau professionnelle en Gironde2064 aff.
  4. 24 Mai 2019Des projets neufs en appuyant sur l'eco construction1002 aff.
  5. 26 Mars 2019Achat d'une nouvelle maison1404 aff.
  6. 12 Sept. 2018Le Mas Toulousain est toujours à l'écoute de l'écologie1441 aff.
  7. 19 Juin 2018Les spécificités de l’investissement en loi Pinel sur la région parisienne1912 aff.
  8. 18 Juin 2018Découvrez les astuces qui vous permettent vous aussi de faire de la location meublée1115 aff.
  9. 10 Juin 2018Comment peut-on être impacté par l’IFI dans le cadre d’une succession ?1159 aff.
  10. 4 Mars 2018Les programmes à venir1543 aff.
  11. 19 Janv. 2018Choisir entre SCPI et OPCI1500 aff.
  12. 26 Sept. 2017Les box pour économiser de l'espace et de l'énergie1853 aff.